New Romance

Hard to Score | K. Bromberg (Play Hard #3)

Résumé :
Comme ses 3 sœurs, Brexton Kincade, est toujours prête à recruter de nouveaux clients pour remonter l’agence de sportifs fondée par sa famille et qui bat de l’aile. Mais lorsque la réputation de son père qui dirige l’agence, se trouve mêlée à une histoire de faillite de la famille du joueur vedette de l’équipe de football américain qu’elle vient de signer, cela risque de compromettre sa relation avec ce dernier qu’elle retrouve dix ans après l’avoir rencontré…

Un troisième opus qui se démarquent des précédents et qui insufflent une bouchée d’air frais très appréciable. A l’inverse de ces sœurs Brexton a conservé son âme de romantique et malgré les échecs, elle conserve un côté fleur bleue.

Nous faisons la connaissance de Brexton troisième sœur de la fratrie Kincade, qui ne recule devant rien pour recruter les meilleurs sportifs pour l’agence et sa chasse au client va la conduire à s’intéresser à un jeune quarterback prometteur. Sur place son attention va se porter sur le quarterback remplaçant Drew Bowman, un jeune homme qu’elle connaît très bien puisque leurs deux familles passaient leurs étés ensemble, jusqu’à ce qu’un scandale éclate. Même après dix ans, l’alchimie entre eux semble toujours aussi présente et vient consolider ce lien qu’ils avaient. Seul le passé semble être un obstacle à leur idylle et ils devront affronter les secrets pour pouvoir vivre leur histoire.

Je ne suis pas une grande fan des histoires de deuxième chance, mais quand je vois Brexton et Drew se redécouvrir c’est ce qui me fait vibrer dans les romances. Brexton a tendance à se faire chahuter par ses sœurs, car elle a tendance à tomber amoureuse très vite et même si elle a conscience qu’elle doit protéger son cœur, elle a cette capacité à vivre totalement son histoire d’amour avec Drew malgré la peur et les doutes. J’ai beaucoup apprécié cet aspect de sa personnalité, elle est amoureuse de l’amour et malheureusement ça lui a joué des tours par le passé, mais cette fois elle sait que c’est le bon.

Retrouver Brexton après toutes ses années va être une épreuve pour Drew qui va prendre un aller simple pour le passé et tous ses non-dits qui ont creusé un fossé entre lui et sa famille. Il semble inconcevable de tomber amoureux de la fille de l’homme qui a détruit sa famille et pourtant, ces retrouvailles sont comme une évidence. Il est inconcevable pour lui de rester éloigner de la jeune femme malgré que le passé le pousse à rester à distance. J’ai trouvé ce personnage très bon construit, il a un côté tendre qui convient parfaitement à Brexton et il va s’avérer être un partenaire très à l’écoute et un brin romantique.

Un roman qui comble parfaitement mes attentes de romantique et il détrône les deux autres sœurs Kincade que j’ai rencontrées. Brexton est incomparable, à la fois tellement plus douce et ouverte que je pouvais qu’être séduite par cette femme. Et contre toute attente un personnage jusqu’alors détestable semble avoir trouvé une infime part d’humanité. Cette lecture me motive complètement pour découvrir le final de la série avec la benjamine.

New Romance

Falling again | Morgane Moncomble

Résumé :
Surdoué mais solitaire, Aaron n’a que cinq ans lorsqu’il manque de se noyer. Celle qui le sauve d’une mort certaine n’est autre que Fleur, une petite fille bavarde avec des millions d’amis.
Au travers de lettres échangées, les deux enfants se promettent un amour durable digne des meilleurs dramas coréens… jusqu’à ce que la vie les sépare.
Seize ans plus tard, Fleur est une écrivaine romantique mais fauchée qui a perdu toute confiance en elle. De son côté, Aaron est devenu un professionnel du jeu vidéo froid et asocial. Lorsque leurs chemins se croisent à nouveau, Fleur pense que c’est le destin ; l’occasion de faire table rase du passé.
Seul problème : Aaron semble avoir tout oublié de leur histoire d’amour.

Je dois dire que la découverte de cette romance m’a laissé curieuse envers les k-dramas, l’autrice a décidé de rendre hommage à ces séries coréennes qu’elle affectionne et bien que ce soit un univers qui m’est totalement inconnu, en toute honnêteté la définition qu’elle en fait correspond aux raisons qui me font apprécier les romances. Ici nous avons une histoire mignonne, bien que prévisible, mais la romance laisse rarement place à la surprise et je ne pense pas être la seule à être amoureuse des happys-ending. A vrai dire, l’histoire est douce et j’ai pris plaisir à découvrir les héros et les personnages secondaires qui gravitent autour d’eux et qui font penser à une grande famille.

Tout débute par une amitié d’enfant qui se promet l’amour, puis seize ans plus tard ces enfants sont devenus adultes et se retrouvent par le plus grand des hasards au sein de la même société, alors que Fleur est comblée de joie de retrouver son ami/amour d’enfance, Adam semble n’avoir aucun souvenir de la jeune femme, ce qui évidemment va poser beaucoup de questions.

Fleur a toujours voulu être écrivaine, mais un rêve ne paie pas les factures et la jeune femme voit ça comme un échec, ce qui nous montre immédiatement une héroïne en position de fragilité qui a perdu toute confiance en son travail, mais également se dévalorise et semble porter un énorme poids sur les épaules. Poussée par ses amies et colocataires, Fleur va accepter une opportunité professionnelle qui va la forcer à surmonter ses angoisses et contre toute attente, elle va se retrouver à devoir travailler avec Adam, son ami d’enfance. Les retrouvailles ne vont pas se passer comme elle l’imaginait et la jeune femme est partagée entre le bonheur et un sentiment plus profond qui nous fait comprendre qu’il s’est passé quelque chose qui les a séparé.

Adam est un surdoué qui excelle dans son travail, mais il est inapte socialement. Malgré les tentatives de rapprochement de ses collègues, il a toujours maintenu une distance entre lui et les autres, ce qui le plonge davantage dans sa solitude. L’arrivée de Fleur dans l’équipe va d’abord le contrarier et immédiatement il va être froid envers sa nouvelle collègue, malgré ses tentatives de rapprochement. Pourtant malgré cette aversion, il va ressentir une certaine attirance pour cette pétillante jeune femme qui semble se faire apprécier de tous et qui ne cesse de se trouver sur son chemin.

La romance est classique et il m’a manqué la petite étincelle qui fait la différence pour apprécier pleinement ma lecture, mais j’ai beaucoup aimé l’amitié qui unit Fleur, Dana et Eleanor. Une chouette histoire qui est encore une fois très bien écrite et c’est agréable de lire Morgane Moncomble.