L’échappée | Julie Tremblay

lechappeeTrès-bonJe comprends parfaitement que ce roman, cette auteure ait remporté le premier prix du concours de JC Lattès. Découvrir Julie Tremblay est un plaisir en tant que lecteur, mais sa romance est un vrai bonbon qu’on savoure. J’ai rarement lu un premier roman aussi bien mené et avec une telle addictivité, on ne peut que tomber sur le charme des personnages et le décor est tout simplement sublime.

Anne Ménard est une jeune française de vingt-deux ans franchement diplômée, fatiguée de cette vie ennuyeuse sur Paris, elle s’est lancée de le défi de partir au Canada. Afin de pouvoir financer ce road-trip la jeune femme enchaîne les petits boulots, des difficultés financières vont l’amenée à répondre à une annonce qui la conduit jusqu’à Myers Lake, un petit coin de paradis qui accueille une clientèle haut de gamme. Sa rencontre avec Nathan l’un des deux fils des propriétaires va être une réelle surprise, en effet le jeune homme est charmant, prévenant et réserve à la jeune femme un accueil chaleureux. Alors qu’Ethan, le second fils va s’avérer être odieux et malgré son attitude, elle va chercher à l’aide, car l’ex-hockeyeur est en réalité un homme brisé, qui a du mal à baisser la garde.

Je dois dire que rapidement j’ai été conquise par l’écriture de Julie Tremblay, le style léger répondait parfaitement à mon envie du moment. Elle a cette capacité à nous illustrer le décor qui entoure les personnages d’une manière très réaliste, on ressent parfaitement la magie du Canada et c’est un vrai dépaysement de sentir ce moment d’évasion. Cette atmosphère intimiste place Anne dans une bulle éloignée du reste de la civilisation et on sympathise immédiatement avec cette héroïne toute simple, qui pourrait sans mal être l’une d’entre nous. Le passé de la jeune femme va être progressivement exposé pour nous dévoiler une héroïne d’une grande force et c’est principalement Ethan qui va faire les frais du caractère haut en couleur de Anne, bien décidée à ne pas se laisser marcher sur les pieds.

D’un point de vu global, j’ai été plus que ravie de cette lecture et si on s’intéresse de manière plus approfondie à mon ressenti, je dirais que le début est un peu long à démarrer, Anne a besoin d’apprivoiser ce nouvel environnement et les personnages qui y sont associés. Dès que le couple de héros lâche prise c’est un véritable délice de les voir laisser tomber leur barrière et voir les sentiments se développer. Finalement quand on y pense, le seul bémol c’est la manière dont les choses se résolvent, c’est peut-être un peu trop rapide pour le coup. Les personnages secondaires ont beaucoup de potentiel et je m’attendais à les découvrir un peu plus présent, mais au final je m’attends presque à les retrouver pour une suite. Quoi, moi prendre mes rêves pour une réalité ? Ça vaudrait le coup de redécouvrir un autre roman signé Julie Tremblay et soupirer de plaisir avec une nouvelle romance.

Lucie

Publicités

3 réflexions sur “L’échappée | Julie Tremblay

    • Et bien comme tu le dis tu fais une erreur. Je suis pas une grande fan des auteurs français, bien souvent je suis déçue du style et là on est loin d’un style à la française, bien au contraire on a tendance à oublier que l’auteure est française tout simplement car le décor est tellement réaliste qu’on est immédiatement conquis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s