My Favorite Mistake | Chelsea M. Cameron (#1)

img_20161221_142649_022my-favorite-mistakeBonSortie prévue le 25 janvier 2017.

J’aimerais commencer par remercier NetGalley et Harlequin pour m’avoir permis de lire ce roman avant sa sortie. Un sentiment étrange m’habite depuis que j’ai terminé ce roman, à commencer par le syndrome de la page blanche et une immense frustration. Ce roman fait partie des sorties que j’attendais avec le plus d’impatience pour janvier, alors lorsque j’ai commencé à le lire j’étais hyper emballée et je n’avais qu’une envie connaître l’évolution de l’histoire, seulement rapidement je me suis rendu compte que j’avais peut-être mis un peu trop d’attentes et j’ai senti un sentiment proche de la déception me gagner.

Pour vous situer un peu le contexte, Taylor, Darah et Renée sont dans l’attente d’une nouvelle colocataire depuis le départ de la précédente, toutes les trois excitées de cette nouvelle année, elles vont avoir la surprise de découvrir que l’université à jouer à Taylor un vilain tour, puisqu’elle lui impose de partager sa petite chambre étudiante avec un colocataire homme au sang chaud : Hunter Zaccadelli, faisant jouer le caractère mixte des dortoirs. Rapidement la jeune femme rentre dans une colère noire et va immédiatement s’opposer à cette situation, il est tout ce qu’elle a toujours détesté et en sa compagnie elle a l’impression de ne plus être la même. Sans compter qu’il va réveiller une part d’elle-même qu’elle s’était efforcée à ne plus jamais voir et ce chamboulement va venir remuer des souvenirs.

J’ai conscience que Taylor a un passif assez lourd, et on comprend qu’elle est encore vulnérable, cependant j’ai trouvé ses réactions disproportionnées. Sa manière de réagir m’a empêchée de m’attacher à elle. J’ai trouvé qu’elle se permettait de juger Hunter sans même le connaître. Elle ne va lui laisser aucune chance se permettre de décider de manière totalement arbitraire que son look démontre qu’il est un bad-boy, un homme à femmes et surtout un indésirable. J’admets que la situation est difficile à gérer par rapport  son passé, mais j’ai trouvé le jeune homme bien patient avec une colocataire aussi odieuse.

De son côté Hunter, va profiter de la situation pour se rapprocher de Taylor, son fort tempérament va lui permettre de la faire enrager aussi souvent que possible et même s’il est parfois trop porté sur le sexe, il a le mérite d’essayer d’apaiser la situation assez merdique en voyant qu’il n’est pas le bienvenu. Il va rapidement sympathiser avec ses deux autres colocataires et il va permettre à la jeune femme de s’ouvrir un peu plus en partageant des moments avec son cercle d’amis. Au-delà du fait que son personnage est un cliché vivant : tatoué, torturé par son passé et qui en plus de joue de la guitare, c’est un peu trop pour un seul et même personnage, mais il conserve quand même un côté attachant et sa manière de toujours trouver le mot pour taquiner Taylor, détend l’atmosphère pesante qu’instaure la jeune femme.

En bref, malgré un début prometteur, le reste de l’histoire n’a pas réussi à me garder captivé. J’avais peut-être trop d’attentes pour ce roman, mais toujours est-il qu’il m’a manqué quelque chose pour apprécier pleinement cette lecture. L’histoire garde néanmoins une part de mystère, puisqu’on ne découvre son secret que tardivement, même si les indices pourront en aiguiller certain. La romance a de bons côtés, mais pour ma part j’ai eu du mal à déceler la profondeur de leurs sentiments, tout est trop soudain.

Lucie

Publicités

Une réflexion sur “My Favorite Mistake | Chelsea M. Cameron (#1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s