Never Forget | Monica Murphy (Never Tear Us Apart #1)

img_20170128_112910_148never-foretDate de sortie : 8 mars 2017

Un énorme merci aux Éditions Harlequin et à NetGalley pour m’avoir permis de découvrir ce roman. J’ai mis un peu de temps à le sortir de ma PAL, non pas par manque d’intérêt mais surtout parce que j’avais beaucoup d’attente concernant cette histoire et en même temps, la suite ne sera pas disponible avant un petit moment. Je dois dire que ce roman sombre m’a fait une forte impression et je ne regrette absolument pas de m’être intéressée à ce premier opus, l’univers et les personnages sont captivants.

Katherine a vécu le pire traumatisme qu’une enfant puisque connaître, sans Will le fils de son kidnappeur il aurait pu ne jamais sortir de cet enfer. Huit ans plus tard, la jeune femme n’est plus que l’ombre d’elle-même et elle essaie désespérément de s’en sortir. De son côté, le fils de son bourreau a tout fait pour prendre un nouveau départ, changement d’identité, vie paisible. Seulement malgré tout le temps qui s’est écoulé Ethan Williams n’arrive pas à oublier la jolie petite blonde qu’il a sauvée des griffes de l’enfer. Lorsqu’il s’est lancée à la recherche de la jeune femme, il voulait simplement s’assurer que la vie n’était pas trop dure pour elle et puis brusquement, il est entrée sans sa vie et elle est devenu indispensable à la sienne. Un simple petit mensonge, va prendre des sombres proportions.

Je dois dire que je suis assez bluffée de la manière dont Monica Murphy traite le sujet, l’histoire va alterner entre présent et passé. À aucun moment on ne rentre dans le voyeurisme, les faits sont exprimés de manière évasive sans jamais rentrer dans les détails scabreux. La note de l’auteure prouve une vraie implication et le personnage de Katie est d’un réalisme à couper le souffle. Huit ans après le drame qui à tout changer, la jeune femme n’a aucune vie sociale et mène ses études à domiciles. Pourtant avec l’aide sa psychologue un changement va s’opérer, ce désir de prendre sa vie en main va la conduire à repousser ses limites. Bien que la jeune femme souffre d’un réel traumatisme, elle va essayer de se fixer des objectifs pour s’en sortir et même si sa mère et sa sœur son là pour elle, elle veut y arriver seule.

Je suis assez admirative de la force de caractère de Katie, c’est une survivante et même si sa famille a tendance à la materner un peu, elle montre une force de caractère dont elle n’est elle-même pas consciente. Si elle en est là aujourd’hui, c’est grâce à tout ce qu’elle a accompli et même si ses cauchemars n’ont pas vraiment disparu, elle prend le chemin de la guérison. Sa rencontre avec Ethan va être un déclencheur assez important, il représente tout ce qu’elle a toujours fui et avec lui elle va immédiatement ressentir une connexion. Le mensonge c’est tout ce que je déteste dans une histoire et là on peut dire que le mec il en tient une bonne. La romance est totalement déstabilisante, en tant que lecteur notre point de vue est omniprésent et lorsque Ethan approche Katie on sait que c’est une mauvaise idée, pourtant on comprend son besoin de l’approcher. Et évidemment les sentiments vont rapidement venir mettre le héros en mauvaise posture. Objectivement, il a des qualités, mais sa manière de s’y prendre est flippante.

Je n’aurais pas classé cette histoire dans le genre Dark Romance, mais l’originalité du récit est indéniable. Il s’agit effectivement d’une romance sombre et le lien qui unit nos héros est né dans la noirceur. Pourtant il n’est pas si difficile à concevoir, ce qu’ils ont vécu cette fameuse nuit, ils sont les seuls à le comprendre et le fait de ne pas avoir pu faire perdurer ce lien dans le temps, les a tous les deux amenés à ne jamais oublier l’autre. Après, je ne suis pas une grande fan des décisions d’Ethan, j’ai trouvé certains choix un peu égoïstes et il était évident que lorsque la vérité éclaterait cela ferait des étincelles, j’ai redouté ce moment pour Katie, car les flash-back m’ont déjà anéantie pour elle. Monica Murphy arrive à être empathique des deux côtés du miroir. Sans grande surprise, la fin est frustrante et l’attente sera longue avant de découvrir la direction que va prendre l’auteur et un premier tome remarquable, j’en frissonne d’avance.

Lucie

Publicités

Une réflexion sur “Never Forget | Monica Murphy (Never Tear Us Apart #1)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s