Les arbres chantent au printemps | Hélène Philippe

ImpressionBonLa collection HQN aura définitivement ma peau, les sorties de juin sont terriblement tentantes. En voyant le résumé et la couverture je n’ai pas résisté longtemps et je me suis lancée sans hésitation.

Lorraine est une jeune enseignante de 29 ans, malgré son métier le contact avec les autres est difficile pour elle depuis un évènement qui a changé sa vie des années plus tôt. Consciente de sa condition, elle essaye de se socialiser notamment avec ses collègues, mais chaque sortie est difficile pour elle. Son plus gros problème concerne son incapacité à avoir une relation « normale » avec un homme. Vivant dans un coin isolé pour ne pas avoir à se mêler aux autres, elle fantasme néanmoins sur son voisin Eric, qui ne semble pas connaître son existence. Récemment divorcé, il n’a pas d’autre choix que lui demander de garder son fils les vendredis soirs, en échange de quoi il lui propose de s’occuper de l’entretien de son chalet, ainsi que divers travaux pouvant lui faciliter son quotidien.

Ses habitudes vont en être bouleversé et cela va être difficile pour elle de côtoyer un homme pour qui elle éprouve des émotions contradictoires. Comment se comporter quand on est à la fois effrayé et excité par un homme dont elle n’attendait pas l’intérêt. Ma lecture m’a rapidement fait penser au roman de Mily Black que j’ai terminé il y a quelques jours et je n’ai pas réussi à dissocier les deux histoires. Lorraine va rester sur ses gardes et voyant que quelques choses « cloches » Eric va être d’une patience exemplaire. Leur relation démarre peut-être un peu vite pour le lecteur, même si dans le roman les ellipses font passer le temps plus rapidement. Le fils de Eric est d’une maturité déconcertante pour ses 12 ans et il est plutôt drôle quand il s’y met, c’est aussi un des rares personnages secondaires.

J’ai trouvé l’intrigue plutôt réaliste, puis ils se fréquentent, ensuite leur relation évolue et au cours de cette relation Eric tente de dompter les peurs de Lorraine et très progressivement les barrières tombent. Ne vous attendez pas à beaucoup d’action, c’est simplement l’histoire d’une relation avec ses hauts et ses bas et évidemment quelques petits éléments perturbateurs. Mais, nos héros prennent le temps de se connaître, d’instaurer une relation de confiance et la vie fait le reste. Lorraine est touchante, mais je n’ai pas éprouvé beaucoup d’empathie pour son personnage, compte tenu de son histoire je m’attendais à être bouleversée pour elle. Mais au final j’étais juste un peu triste pour elle. Je ne suis pas une grande fan de Eric, malgré sa tendresse évidente et sa patience, certaine de ses décisions m’ont déçue et son côté un peu soumis, notamment avec son ex-femme n’ont pas arrangés les choses.

En bref, je suis un peu déçue, parce que je n’ai pas réussi à ne pas comparer ma lecture à In My (Real) Love Life et pour le coup c’était assez perturbant, car j’aurais aimé m’en détacher et je n’ai cessé de comparer. Hélène Philippe nous offres une jolie romance pleine de douceur et rempli de tendresse. On peut facilement se retrouver dans cette relation, car les personnages sont réalistes et attachants.
Signature LuxnBooks

Publicités

Une réflexion sur “Les arbres chantent au printemps | Hélène Philippe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s