A Quatre Mains | Renée Carlino

ImpressionBonLa seule chose que j’attendais de ce roman, c’est de me faire passer un bon moment. Oublier l’espace d’une lecture que ça ne tourne pas rond. Le New Adult est rarement décevant et je pensais me diriger vers une valeur sûre, en vérité ce roman est frustrant, agaçant et je n’avais pas ressenti autant d’énervement depuis Indécise. J’ai eu envie de me frapper la tête contre le mur une bonne partie du roman, ce qui gâche un peu le plaisir de la lecture et ce malgré un personnage masculin adorable.

Mia a suivi des études de marketing dans une prestigieuse université, malgré sa passion évidente pour la musique, elle a choisi de s’assurer un avenir avec un vrai métier. La mort de son père va changer ses projets, elle décide de partir pour New York pour reprendre le rêve de son père et redonner une seconde vie à son bar. Les meilleurs souvenirs de son enfance se trouvent dans ses lieux et c’est là que son amour pour la musique a vu le jour. Par hasard, elle va croiser la route d’un guitariste de talent Will. Il a tout pour lui plaire, mais il incarne une vie de nomade qu’elle a toujours fuie. Malgré l’attirance évidente, ils vont lier une amitié sincère et partager un appartement où seule la musique aura son mot à dire. La musique va être au centre de leur univers et leur complicité musicale va faire des étincelles.

Globalement, tous les éléments sont réunis pour passer un super moment. L’ambiance intime, où nos héros se découvrent par l’intermédiaire de la musique, leurs sentiments qui gagnent en intensité à force de se dévoiler l’un à l’autre. Un héros doux, attentif, drôle, patient, qui a l’air très attaché à notre héroïne et qui assume complètement d’être sous le charme. Le problème c’est l’héroïne. Mia qui est complètement anéantie par la mort de son père, on comprend complètement qu’elle soit perdue dans ses circonstances, mais ses réactions sont tellement incompréhensibles que ça en devient exaspérant. A la rigueur sa réticence à se rapprocher de Will, est compréhensible au début, lorsqu’ils ne se connaissent pas, mais elle a un comportement égoïste pendant tout le roman, elle est blessante envers Will alors qu’il fait tout pour être à ses côtés et on voit bien qu’il tente de se rapprocher doucement.

A côté, Will est clairement un ange. Il vit de sa passion et on ressent chacune des émotions qu’il éprouve lorsqu’il joue sur scène. Son point de vu à beau être absent, on est transportée par ses émotions avec ses réactions, ses déceptions, ses peines et ses joies sont retranscrites à merveille et cela a été un plaisir de le côtoyer, c’était mon petit bonheur de lecture. Sa patience est quand même spectaculaire et mérite d’être applaudie. Malgré les critiques que je peux faire envers Mia, elle aura eu le mérite de me faire éprouver une succession d’émotions, éprouver de la colère ou de la frustration en lisant n’est pas nécessairement mauvais, mais j’aurai bien aimé qu’elle prenne conscience plus rapidement que son comportement était absurde, ça nous aurait épargné tous ses cris.

Une écriture entraînante, une histoire rythmée et des personnages qu’on attend de voir enfin réunit. Je réitérerai l’aventure avec plaisir, en compagnie de Renée Carlino, sa plume vaut le détour.

Signature Lucie

Publicités

5 réflexions sur “A Quatre Mains | Renée Carlino

    • Malgré mes critiques ça reste un très bon roman. Être agacée par un personnage n’est pas toujours négatif, j’ai beaucoup aimé éprouvé autant d’émotion pendant ma lecture et je n’étais pas passive ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s