Maybe not | Colleen Hoover (Maybe #1.5)

Je n’attendais pas spécialement ce spin-off, c’est simplement du Colleen Hoover alors c’est un peu une obligation. Je trouve le prix un peu excessif compte tenu du peu de pages, mais je suis heureuse de l’avoir gagné chez ma copinaute Carnet Parisien, qui m’a permis de le découvrir rapidement. J’ai vu beaucoup de personnes mécontentes, alors petite pression de peur d’avoir ma première déception.

Difficile d’oublier Warren après avoir lu Maybe Someday, certes il n’est pas aussi craquant que Ridge mais son sens de l’amitié fait de lui un personnage fort. Son humour un peu lourd m’a aussi arraché quelques sourires. Ici on le découvre un peu différent, plus vulnérable, mais toujours aussi amusant. L’arrivée d’une nouvelle colocataire n’était pas prévue au programme et malgré la plastique parfaite de Bridgette c’est une sale petite garce, qui le rend fou dès leur première rencontre. Quand je dis fou on passe par plusieurs stades, colère, plaisir, attirance et de nouveau colère… Il faut dire qu’il a trouvé une colocataire avec un esprit aiguisé et il n’est pas né celui qui va lui faire une petite farce pour la faire réagir. Warren va dépasser les bornes et il va s’en mordre les doigts à plusieurs reprises.

Clairement je pense qu’il est impossible d’apprécier complètement Bridgette, c’est une peste qui s’assume. Elle ne veut pas faire l’effort d’être agréable et tous les prétextes sont bons pour être odieuse et mesquine. Alors oui, je suppose que vous allez vous demander ce que j’ai pu apprécier dans son personnage et bien les rares fois où on a la chance de la voir baisser son armure, on découvre une jeune femme fragile, effrayée et qui est prête à tout pour n’avoir aucune attache. Je pense que justement, Warren a su déceler en elle, toutes ses failles et bien qu’elle soit vraiment insupportable, elle a aussi permis de nous montrer le meilleur de Warren, qui va se révéler combatif, romantique et toujours aussi drôle. Aucune comparaison possible avec Maybe Someday, mais ça reste appréciable de retrouver Ridge et Sydney, aussi court soit cet extrait. Pas indispensable, mais si vous savez à quoi vous en tenir vous pourriez passer un bon moment, ça reste malgré tout un peu frustrant par son format.

Retrouvez mon avis sur Maybe Someday ICI
Signature Lucie
Publicités

14 réflexions sur “Maybe not | Colleen Hoover (Maybe #1.5)

  1. J’ai découvert Maybe someday récemment (Ouuuuuh la honte ^^) et du coup, je suis presser de lire celui-ci ! Même si en effet il semble qu’il ne soit pas bien long :/

      • Je l’avais déjà découvert avec Ugly love mais… C’est de la rigolade à côté de Maybe someday ! ^^

      • Je crois que celui qui m’a le plus retournée c’est Hopeless, il est totalement différent des autres, notamment parce que c’est un YA. Mais l’histoire est tellement touchante et je te le recommande vraiment si tu aimes sa plume. Indécent aussi, m’a beaucoup plu (peut-être même plus que Ugly Love) Bon et tant qu’a faire si tu lis en VO November 9 c’est une belle histoire aussi. Moi une addiction à Colleen Hoover ? Je vois pas de quoi tu veux parler ahaha

  2. Cette lecture fut rapide mais je suis contente d’avoir pu découvrir l’histoire de ce couple qui m’intriguait tant ! 🙂

  3. Je passe mon tour.. si l’héroïne est une peste qui s’assume, je vais juste passer une lecture énervante, pas du tout envie, merci pour ton avis de lecture (-1 à ma WishList) 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s