Step Brother | Penelope Ward

Step Brother est un roman que j’attendais avec une grande impatience, les nombreux avis positifs qui ont précédé sa sortie n’ont fait que renforcer mon envie de découvrir au plus vite cette romance au goût d’interdit. A peine reçu, je me suis jeter sur cette histoire, mais rapidement j’ai été assez mitigée.

Lorsque Greta apprend que le fils de son beau-père va venir vivre avec eux pendant un an, elle est curieuse de découvrir ce demi-frère dont elle a très peu entendu parler. Rêveuse elle imagine trouver un complice et elle est heureuse de partager son quotidien avec lui. Seulement ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est qu’Elec serait tout simplement odieux avec tout le monde et particulièrement inventif lorsqu’il peut s’amuser aux dépens de sa demi-sœur. Bien que son caractère soit diaboliquement énervant, sa plastique parfaite ne laisse pas indifférente Greta, mais il lui en faut plus pour abandonner sa gentillesse et elle va s’avérer être la seule qui voit plus loin que les apparences, Elec a beaucoup à offrir.

Les deux adolescents vont lentement s’apprivoiser et lutter contre l’attirance qui n’en fait qu’à sa tête. Ils vont s’accorder une nuit, le lendemain Elec est rentré en Californie et il va disparaître de sa vie pendant sept longues années. Le personnage d’Elec est très intrigant, sa fragilité est évidente et sa relation avec son père ne peut qu’interroger le lecteur. Il va pouvoir compter sur un soutien inattendu, Greta est prête à tout pour qu’il soit heureux, on peut dire qu’elle est sacrement dévoué parfois au profit de sa fierté, je crois que l’amour lui met la tête à l’envers. La romance est mignonne, mais ayant déjà lu des relations demi-frère/demi-sœur j’espérais que l’auteure aurait pris des risques, les sentiments sont forts, mais il manque de profondeur. Dans le sens où tout est un peu trop prévisible, alors que leur amour est complexe, interdit et on ne voit que les hormones en ébullition d’adolescent.

J’ai été agréablement surprise par la deuxième partie, puisque nous allons retrouver deux adultes. Chacun a fait sa vie de son côté et bien que les sentiments soient toujours enfouis pour Greta, un drame familial va les amener à se retrouver sous le toit familial. Malgré les années éloignées, on va clairement voir que leur unique nuit a marqué leur vie. Deux adultes, une attirance indescriptible, des secrets et une passion inavouable. J’ai trouvé le saut dans le temps très intéressant, mêler une idylle d’adolescents et une passion d’adulte est audacieux et plaisant. Seulement, la sexualité des adolescents est trop débridé pour être crédible et pourtant c’est partie que j’ai préféré dans le sens où la suite est trop prévisible et cette simplicité donne l’impression de ne pas avoir été assez exploitée.

Je suis assez mitigée sur le point de vu d’Elec, l’idée est bien trouvée mais en même temps ça apporte quelques longueurs. Lorsqu’on connaît son histoire ça été vraiment triste, j’ai été étonnée et j’étais loin d’imaginer quelque chose d’aussi terrible. Une lecture pas inoubliable, mais j’ai passé un bon moment et même si l’histoire ne m’a pas emballée plus que ça, la plume de l’auteure est agréable à lire.

Signature

Publicités

6 réflexions sur “Step Brother | Penelope Ward

  1. « Greta est prête à tout pour qu’il soit heureux, on peut dire qu’elle est sacrement dévoué parfois au profit de sa fierté, je crois que l’amour lui met la tête à l’envers. » J’adoooore xD
    « la sexualité des adolescents est trop débridé pour être crédible » Me voilà intriguée hahaha
    Me demande bien ce cache l’histoire d’Elec.. si toi tu es surprise, je vais tomber à la renverse moi xD

    Il a fait parti de mon énorme panier d’achat de la semaine dernière… pas envie de le lire tout de suite, il me fait penser à Did I mention i love you :/

    • Bah le problème avec ce genre d’histoire c’est que souvent c’est un peu toujours la même chose. Après je suis une éternelle romantique donc quand c’est bien menée, lire quelque chose de « déjà-vu » ça me dérange pas, mais bon là je sais pas ça colle pas ^^

      • Luuuuu.. Je ne suis pas vraiment convaincue par leur retrouvailles 7 ans plus tard.. ils s’exprime de la même façon, n’ont pas du tout changé, évolué, gagné en maturité. Pas crédible pour un sous.. Pour moi la fin a été sauvé par la prise de parole d’Elec !

      • Moi la fin sur le roman qu’est-ce que j’ai trouvé ça looooong ! Ca aurait été tellement mieux d’alterner les points de vu et révélé le prologue sans en faire des tonnes ^^

  2. Contente de voir que je ne suis pas la seule à avoir trouvé le point de vue de Elec à la fin du livre long.. Reprendre tous les dialogues était clairement une mauvaise idée, même si l’auteur n’avait pas vraiment le choix.

    Pour moi, Step Brother est du même niveau que DIMILY, que j’ai moyennement aimé.
    La partie adulte m’a moins plu que la partie ado. Du coup, une bonne partie du livre m’a laissé mitigée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s